Recherchez un mot un film une idée une envie un acteur un pays et notre moteur de recherche vous trouvera le film

Le jury de la compétition Court-métrages

 Biographies des membres du jury courts-métrages

Judith Lévy

Née en janvier 1985, Judith Lou Lévy crée les Films du Bal en 2011 après ses études à Sciences-Po Paris. Associée à Eve Robin depuis 2016, elles ont notamment produit ATLANTIQUE de Mati Diop et LE GENOU D’AHED de Nadav Lapid, respectivement Grand Prix et Prix du Jury du Festival de Cannes en 2019 et 2021.

Judith vit à Paris. Elle est membre du Comité exécutif d’Unifrance depuis 2019 et de l’Assemblée générale de l’Association pour la Promotion du Cinéma depuis 2020. 


Wim Vanacker

Wim Vanacker is a script consultant, creative advisor, programmer, tutor and guest speaker for many workshops, film festivals and projects in development. He’s a member of the Selection Committee for the Official Short Film Competition of the Cannes Film Festival and he works as the Editorial Consultant for the First Cut Lab.


Sarah Malléon

 Diplômée en 2015 du CEEA, elle gagne le prix jury Sopadin Junior pour le scénario de son premier long métrage « The Magnificent Gégé ». Depuis elle écrit pour la télévision et le cinéma. Elle coréalise son premier court-métrage en 2018 : « Doubout »

Actuellement, elle développe les courts métrages « La Ligne », « La Sirène » et « Bwa Dresé ». En télévision, elle écrit sur « Meurtres aux Saintes » (France 3, Eloa Prod) ainsi que « Tandem » (France 3, DEMD). 


Jane Roger

Jane Roger démarre sa carrière cinématographique dans la production pour rapidement découvrir que c’est la distribution qui l’intéresse. Elle sera programmatrice, responsable du marketing et directrice de la distribution dans diverses sociétés de distributions indépendantes et finalement créera sa propre société, JHR Films début 2015. Depuis, elle a sortie plus de 50 films de longs métrages fictions et documentaires. Les films qu’elle choisit de distribuer sont éclectiques mais se rejoignent dans un certain esprit d’indépendance et d’exigence cinématographique. Par exemple elle a distribué en 2016, le documentaire « L’homme qui répare les femmes » de Thierry Michel qui retrace le combat du Docteur Denis Mukwege , lauréat du Prix Nobel de la Paix en 2018. Parallèlement à la direction de sa société, Jane Roger est lectrice et formatrice au sein de divers ateliers et commissions visant à soutenir la jeune création internationale liée au cinéma d’auteur.


Camille MAUDUECH, auteure réalisatrice

Après des études de cinéma à la Sorbonne, Camille Mauduech produit et réalise, à partir de 1990, ses premiers courts-métrages et documentaires. « Fantani Touré, princesse de Bozola » en 2001, documentaire de 26 minutes, coproduction entre la Belgique et la côte d’ivoire précède « Pleine lune à Volga Plage », court-métrage de fiction qu’elle écrit et réalise, sélectionné au Festival de Clermont-Ferrand en 2004.

En 2005, elle entame l’écriture de son projet documentaire « Les 16 de Basse-Pointe » qui sera donc son premier long-métrage sorti en salle en 2009. Dans la foulée, elle s’intéresse à l’histoire de l’OJAM (Organisation de la Jeunesse Anticolonialiste de la Martinique) et en fait le sujet de son deuxième film de long-métrage documentaire en 2010 qu’elle intitule « La Martinique aux Martiniquais » empruntant le slogan politique qui va déclencher l’affaire de l’OJAM en 1963. En 2011, elle entame l’écriture du film qui sera le troisième volet de sa trilogie sur la mémoire politique et sociale de la Martinique contemporaine, « Chalvet, la conquête de la dignité » sorti en salle en 2014.

Depuis 2017, elle travaille à son prochain film, un long-métrage de fiction librement inspiré d’une histoire vraie et d’un personnage emblématique et controversé martiniquais.

ENCORE +
DE CINEMA

X