« Caribbean bodies of shining fragments », l’univers de Marvin Fabien

MARVIN FABIEN

BIOGRAPHIE
DE l'artiste

Marvin Fabien, artiste contemporain multimédia, jeune chercheur et également musicien compositeur, questionne à travers ses installations digitales, performances, peintures et dessins, l’idée du «corps» dans la Caraïbe.

Depuis 2004, il développe un travail basé sur le son, la musique et le corps. À travers cette recherche, il a réalisé de nombreuses performances et installations digitales dont Strange Fruits Triangle, 2017 dans le cadre du FIAP – Festival International d’Art Performance en Martinique et Lest We Forget, 2017, performance en collaboration avec l’artiste Nyugen Smith (New-York) à Miami dans le cadre de la Miami Art Week au Prizm Art Fair et aussi en 2018 à Puerto Rico pour le Mecca Art Fair.

Son univers plastique mêle le sound art, le vidéo mapping, les mixed medias et le dessin. Il utilise le son comme matériau pour accompagner, interroger et relever des états et des dimensions du corps caribéen à travers des performances.

En interrogeant les pratiques artistiques liées aux nouveaux médias et aux nouvelles technologies, son travail implique une relation et une collaboration avec le spectateur dans la construction de l’œuvre.

Parallèlement, les autres supports sur lesquels il travaille, dont le papier et la toile, évoquent des archétypes caribéens populaires, c’est-à-dire des formes corporelles qui intègrent l’essentiel des attributs de l’être caribéen de nos jours. Des attributs que l’on découvre souvent à travers des clips de musiques populaires caribéens. Ces clips selon lui sont des portails, des espaces, auxquels le reste du monde accède pour découvrir la Caraïbe. Dans son travail, il propose une autre vision de la Caraïbe et présente un corps caribéen qui témoigne d’un mélange entre nouvelles technologies, tradition, espace, sons et frontières.

Une partie de son travail est visible en ligne sur www.marvinfabien.com


Vous aimez ? Recevez des informations de Tropiques-Atrium directement dans votre email.

* indicates required

Merci de valider que vous souhaitez recevoir des informations de Tropiques-Atrium.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment grâce au lien en bas de nos newsletters.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.

Marvin Fabien « Caribbean bodies _ Bouyon Series », 2020 Technique mixte sur toile 93 x 73 cm
Marvin Fabien « Caribbean bodies _ Bouyon Series », 2017 Technique mixte sur toile 120 x 120 cm
« Caribbean bodies _ Bouyon Series », 2017 Technique mixte sur toile 120 x 120 cm
Marvin Fabien Sans titre, « Black Antilles series », 2020 Dessin et collage sur papier 54 x 42 cm

Scène Nationale Tropiques Atrium Galerie LA VERANDA - 2020

Hamideh Hosseini, Commissaire de l’exposition de Marvin Fabien

Caribbean bodies: of shining fragments Marvin Fabien

Marvin Fabien est un artiste multimédia, doctorant en art, également musicien compo- siteur. Sa démarche artistique questionne les attitudes performatives dans un contexte populaire et régional qu’il met en œuvre dans des dispositifs artistiques incluant les nouveaux médias et les nouvelles technologies : images, vidéo et son. Il emploie ainsi différents moyens d’expression, le dessin, la peinture, le collage, aussi le sound art, le vidéo mapping, les mixed media et l’installation digitale.

Originaire de l’île de la Dominique, il s’intéresse à la culture musicale populaire post- coloniale dans la Caraïbe, il s’appuie particulièrement sur la culture Bouyon, née dans la Caraïbe et répandue aux Petites Antilles. Il s’agit d’un style musical singulier, apparu dans les années 1980 en Dominique, qui se caractérise par des paroles osées, voire choquantes et des danses provocantes. Ainsi, corps, espace, son, frontière et Caraïbe constituent les notions clés qui posent les fondations de sa démarche artistique.

Depuis 2004 il travaille plus spécifiquement le sound art par lequel il explore le corps. À travers ses recherches, il a réalisé de nombreuses performances et installations digi- tales dont Strange Fruits Triangle en 2017 dans le cadre du FIAP (Festival International d’Art Performance) en Martinique, aussi Lest We Forget la même année, une performance en collaboration avec l’artiste Nyugen Smith (New York) à Miami lors de la Miami Art Week au Prizm Art Fair et en 2018 à Puerto Rico pour le Mecca Art Fair.

Le son constitue un matériau de création de prédilection pour Marvin Fabien, lui permettant de mettre en œuvre les états et les dimensions du corps. Les autres supports de création qu’il utilise, le papier et la toile, sont également des moyens d’aborder le corps caribéen comme archétype. L’archétype d’un corps relayé par les clips vidéo de la musique dans la Caraïbe.

Un corps fragmenté à l’image de son territoire, réceptacle d’une histoire complexe, empreint de multiculturalisme, représentatif de l’être caribéen. Un corps qui hante l’esprit et le fait fantasmer, qui rend mystique, voire magique, l’espace où il se déploie par le jeu du son et de la lumière. Il intrigue, voire enchante littéralement le regardeur par sa présence et son interaction avec ces éléments.

L’exposition Caribbean bodies: of shining fragments propose un travail artistique multi- disciplinaire s’inscrivant dans une problématique caribéenne. Elle réunit des œuvres mixed media dont trois séries : Bouyon, Bodies Inside Out et Black Antilles.

La première série Bouyon, réalisée entre 2014 et 2019, est constituée de compositions bidimensionnelles, techniques mixtes sur toile ou sur papier. Elles donnent à voir les convulsions de corps fragmentés dont les formes complexes vacillent entre figuration et abstraction. Une sensibilité plastique propre à l’artiste entremêle le trait, l’aplat, le jus coloré et les paillettes. Les silhouettes apparaissent et s’évanouissent, sur un fond uni- forme, par un jeu de lignes et de surfaces de couleurs essentiellement primaires et secon- daires. Les pleins et les vides, qui articulent la relation fond-forme, contrastent et participent au surgissement et au dynamisme des figures. Ces corps féminins et masculins arborent des postures et des attitudes, souvent provocantes, que nous retrouvons dans la culture musicale caribéenne.

Pour l’artiste, ces caribbean bodies ne sont pas que des corps « aveugles » dans des espaces technologiques et ancrés dans un monde défini par les codes de « l’autre ». Ce sont des corps énergétiques, des corps conscients des vibrations qu’ils déploient dans l’espace comme pour redéfinir le corps caribéen, comme pour générer un nouveau code vibratoire qui unit chacun.

Il questionne par-là la complexité de l’univers caraïbe, un monde insulaire, dont les cultures se sont façonnées au fil du temps, au fil des rencontres, parfois conflictuelles et tumul- tueuses, au fil des strates de cultures, d’histoires, de peuples, de mentalités, etc. Il s’interroge alors sur l’idée d’une image projetée, préfabriquée que les Caribéens auraient d’eux-mêmes, sur l’adoption de valeurs esthétiques musicales venues d’ailleurs et sur le fait de se demander si elles ne seraient pas un moyen de se constituer une identité nouvelle.



Anne-CAtherine Berry,

Docteure en Esthétique & Sciences de l’Art

Parcours

Performances, InstallatIons & exposItIons solo

  • 2019 _ Metacaribbean, sound art performance, FIAP 19, Fort-de-France, Martinique 
  • 2017 _ Strange Fruits Triangle, installation artistique, vjing et mapping, interaction son et lumière, ESPE – Soirée performance/conférence du FIAP 17, Fort-de-France, Martinique
  • _ The Wedding, installation lumière et son, vidéo mapping, commande de UN Women (Nations Unies), Barbade
  • _ Wild Fantasy, installation lumière et son, vidéo mapping, Bibliothèque Universitaire – Université des Antilles, Schœlcher, Martinique
  • 2013 _ Sindon, exposition individuelle, Tao art gallery, Dominique 
  • 2011 _ Ten Stories, Alliance Française, Dominique


Performances & exposItIons collaboratIves

  • 2019 _ After the fracture, performance collaborative avec l’artiste Nyugen Smith au Perez Art Museum, Miami Art Week, Miami, états-Unis
  • _ Lest we forget, sound design/performance collaborative avec l’artiste Nyugen Smith, performance, FIAP 19, Fort-de-France, Martinique
  • _ Dream Installation, performance collaborative avec l’artiste canadienne Lara Kramer, performance, FIAP 19, Fort-de-France, Martinique
  • 2018 _ Lest we forget, sound design/performance collaborative avec l’artiste Nyugen Smith pour la MECCA Art Fair, Puerto Rico
  • _ Hysteria, compositeur et guitariste en collaboration avec la performeuse Annabel Guérédrat, Festival Mayo Teatral, Cuba
  • _ I’m a bruja, sound design (composition musicale du spectacle), Tropiques Atrium Scène nationale, Biennale de la danse, Fort-de-France, Martinique
  • 2017 _ Lest we forget, sound design à la Prizm Art Fair dans le cadre de la Miami Art Week, collaboration avec l’artiste Nyugen Smith, Miami, états-Unis
  • 2015 _ Curateur de l’espace réservé à la Dominique pour le Festival Caribéen de l’image du Mémorial ACTe, Guadeloupe
  • 2014 _ 30 Ans 30 Artistes, Tropiques Atrium Scène nationale, Fort-de-France, Martinique 2010 _ China World Expo, Pavilion de la Dominique, Chinep
X