Appel à textes, festival Jamais Lu Caraïbe

A toutes les autrices, et à tous les auteurs de la Martinique (originaires et/ou résidents)

Dans le cadre de la première édition du festival Jamais Lu Caraïbe, reporté à l’année 2022 pour cause de Covid, nous effectuons une sélection de textes pour les 20 ans du Jamais Lu Montréal qui se tiendra du 19 au 28 août 2021.
Le texte retenu par le comité de sélection du Jamais Lu Caraïbe sera mis en lecture par un metteur en scène québécois à Montréal lors du festival Jamais Lu Montréal 2021.
L’auteur sera invité par le festival et devra être présent au Jamais Lu Montréal (sous réserve de la levée des restrictions sanitaires).

Critères de sélection :

  • Texte de théâtre contemporain
  • Une distribution de 5 personnages maximum.
  • Texte non édité et jamais monté au théâtre.
  • Texte n’ayant jamais été lu à Montréal ou au Québec

Informations générales

Date limite de dépôt : Samedi 30 Janvier 2021, minuit.
Date de l’évènement : du 19 au 28 août 2021

Si votre projet est retenu, vous devez être disponible durant cette période
Pour présenter votre texte inédit, faites parvenir à contact@dimwazell.com :

  1. Le formulaire (.pdf à télécharger ci-dessous)
  2. Votre manuscrit

Pour toute demande d’information complémentaire , contacter Astrid Mercier
contact@dimwazell.com

Le Jamais Lu est à l’art théâtral ce que les shows live sont à la musique : un accès
brut et festif aux paroles contemporaines, un portrait poétique de notre époque, un engagement de faire vivre la puissance fédératrice des mots.
http://www.jamaislu.com

Avec le soutien de Tropiques Atrium Scène Nationale de Martinique, DAC Martinique, du Ministère des Outre-Mer, Feac, ETC Caraibe.

Partagez cette information

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Merci, merci, MERCI !!!

Merci encore à vous, cher public, pour votre présence, votre fidélité et votre passion exprimée lors de ces magnifiques soirées du Fléri Nwèl Kiltirèl, à Tropiques Atrium et sous le chapiteau. Les

X