L’Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi 31 octobre à jeudi 1er novembre les crédits de la culture pour 2019, « confortés », selon le ministre Franck Riester. Comme l’an passé, les moyens en faveur de la culture atteindront près de 10 milliards d’euros, selon le ministère.

« Ce budget est un budget conforté », a affirmé M. Riester, lors de son examen en première lecture dans le cadre du projet de loi de finances 2019. Il est « le signe que la culture est l’une des priorités du gouvernement », a-t-il ajouté. Les crédits budgétaires du ministère s’établissent en légère hausse à 3,63 milliards d’euros (+17 millions d’euros).

Une enveloppe de 326 millions d’euros, en hausse de 4% sur un an, est dévolue aux opérations d’entretien et de restauration du patrimoine. Les recettes du « loto du patrimoine » devraient en outre « avoisiner les 20 millions d’euros », a indiqué le ministre, rappelant avoir annoncé la semaine dernière avec le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, « le déblocage de 21 millions d’euros supplémentaires ».

X