L'accompagnement

Afin de favoriser le parcours professionnel et le développement des équipes artistiques martiniquaises, Tropiques Atrium a mis en place, depuis plusieurs saisons, un dispositif d’accompagnement dédié aux créateurs martiniquais.

Maher Beauroy - Compositeur associé à Tropiques Atrium Scène Nationale

Le dispositif des compositeurs associés du ministère de la Culture et de la SACEM a pour but de proposer aux directeurs de scènes pluridisciplinaires le cadre d’une collaboration de 2 ans avec un compositeur pour contribuer à l’enrichissement de leurs activités artistiques et culturelles respectives. Tropiques Atrium est lauréat de ce dispositif pour le projet développé avec l’artiste Maher Beauroy.

MaherBeauroy-Washa-copyright-MikeIbrahim
Maher Beauroy © crédit photo : DR
DAC - Direction affaires culturelles
Partenaire 2018 - 2019 - Tropiques Atrium en Martinique
Partenaire 2018 - 2019 - Tropiques Atrium en Martinique

Maher Beauroy

Maher Beauroy, pianiste, auteur, compositeur, interprète martiniquais se dirige vers le jazz et les musiques actuelles après une solide formation classique. Formé au SERMAC et à l’Université Paris Sorbonne, il obtient son Diplôme de fin d’Etudes Musicales au Conservatoire Maurice Ravel et est diplômé en 2017 de la prestigieuse Berklee College Of Music (Boston, USA). Après l’EP Nèg’Zagonal, il sort en 2019 son premier opus Washa! qui connaît un vif succès critique. Maher Beauroy a joué un peu partout dans le monde avec le projet INSULA : rencontre des musiques caribéennes et arabo-andalouses autour de la figure de Frantz Fanon.
Cette saison, il présentera sa création INSULA II – Retour à la terre natale, reportée en raison du contexte sanitaire et travaillera à de nouveaux projets associant jazz et musiques urbaines.

© crédit photo : Philippe Marchin

Résidences de création théâtrale

La résidence de création théâtrale consiste en l’accompagnement professionnel, administratif, logistique et financier d’une compagnie afin d’élaborer une ou plusieurs créations coproduites. Tropiques Atrium s’attache à favoriser leur visibilité et la mise en relation avec des réseaux professionnels. 2 nouvelles compagnies sont accompagnées cette saison.

Nelson-Rafaell Madel 01 - Tropiques Atrium - ©Cyrille Choupas

Le Théâtre des deux saisons théâtre

Créée en 2007 à l’initiative du comédien et metteur scène martiniquais Nelson-Rafaell Madel, la compagnie a le désir d’imaginer des ponts entre la Martinique et le monde. Elle travaille des textes d’auteurs contemporains d’origines diverses : José Pliya, Koffi Kwahulé, Jean-René Lemoine, Damien Dutrait, André Brink… Un théâtre interrogeant les notions d’altérité, de révoltes avec des scénographies très épurées et une grande place accordée au jeu et à la physicalité des acteur(ices). Le mouvement dansé prenant parfois le relais des mots.
À travers le cycle « Dire Non » composé de 3 futures créations (Antigone ma sœur ; Patinage ; Nous avons rendez-vous où les océans se rencontrent), la compagnie souhaite questionner de façon frontale la capacité qu’ont les générations, les unes après les autres, à se révolter, à dire non parfois, face au pouvoir, à l’austérité et l’injustice.

Astrid-Mercier 01 - Tropiques Atrium - ©ChristophePean

Dimwazell’Compagnie – théâtre

Martiniquaise de cœur depuis 1997, Astrid Mercier, comédienne et assistante à la mise en scène depuis 2004, crée sa compagnie en 2015 qui souhaite développer les échanges culturels entre la Martinique et l’ailleurs et interroger, à travers ses projets artistiques singuliers, le monde et ses contemporains.

En 2017, La Otra Orilla, leur première production est créée entre la Martinique et Cuba. En 2019, Astrid Mercier crée sa première mise en scène Pourvu qu’il pleuve au festival des Francophonies – des écritures à la scène -, en coproduction avec Tropiques Atrium, le CDN de l’Union et la Fédération des Associations du Théâtre Populaire. 

Leur prochaine création Gaz, mise en scène et interprétée par Astrid Mercier, sera accueillie en résidence à Tropiques Atrium et à la Cité Internationale des Arts de Paris.

Résidences tremplin

La résidence tremplin est dédiée à favoriser l’émergence, la structuration et la professionnalisation des créateurs. L’artiste ou la compagnie bénéficie sur une saison d’un accompagnement professionnel et d’un soutien financier pour la réalisation d’un projet de recherche et de création.

Steffy Glissant 02 - Tropiques Atrium - ©Maxime Emixam

Steffy Glissant – musique & théâtre

Comédienne martiniquaise, elle travaille depuis 2015 sous la direction d’une dizaine de metteurs en scène tant en Martinique qu’en Hexagone. Après plusieurs années de formations à Paris, elle obtient le Diplôme national supérieur de comédien professionnel en 2019 à l’ESCA.

Pour cette première mise en scène, Steffy Glissant souhaite développer un projet pluridisciplinaire qui questionne la condition de la femme dans la société et notamment les diktats dont elle est souvent victime. Dans son approche, elle ira à la rencontre avec le public jeune adolescent qui prendra une part active au processus de recherche et de création.

Alexa Déglise 01 - Tropiques Atrium - ©GiannyAldo

Alexandra Déglise – théâtre

Artiste du spectacle vivant martiniquaise et franco-américaine, Alexandra Déglise a vécu et travaillé 12 ans à New York comme comédienne et journaliste à Wall Street.

Formée à la danse théâtrale Butô au Japon et à l’art dramatique au Terry Schreiber Studio à New York de 2008 à 2014, elle y a enseigné 4 ans la Reynolds Technique / Body Dynamics (cours de mouvement) et a obtenu son Master de théâtre à l’Université de Virginie où elle a aussi enseigné le théâtre durant 2 ans.

Rentrée en Martinique en 2018, elle crée sa compagnie théâtrale DALA CompaNY, afin de nouer des liens et créer des ponts entre les territoires de la grande Caraïbe et l’Amérique. Les Îles de Raphaël – Volet 1, Djab An Ko, sera leur premier projet durant la résidence.

Jonathan Dansicare 01 - Tropiques Atrium - ©Dan Beal

Jonathan Dansicare – Musique

Jonathan Dansicare est auteur-compositeur depuis plus de 15 ans. Multi-instrumentiste, il a mis son talent au service de divers projets dans l’Hexagone et aux Antilles. Martiniquais, issu d’une famille de musiciens, il se perfectionne en suivant un cursus de musicologie avant de revenir au pays pour consolider son parcours.

Avec sa formation jazz et musiques actuelles, autant à l’aise à la basse, au clavier, à la batterie ou à la guitare, il est aussi chanteur. Son passé d’éducateur auprès de jeunes de milieux défavorisés n’est jamais très loin des projets qu’il entreprend.

Lors de sa résidence, le musicien interrogera la question de l’héritage culturel à partir de ses compositions naviguant entre new soul, fusion, pop caribéenne, reggae et trap.

Résidences projet

Nouveauté 2020-2021 : Tropiques Atrium accueille une résidence d’écriture théâtrale

Kenjah - Tropiques Atrium - © Patrick Servius

Ali Babar Kenjah – « La nuit des gens libres »   – théâtre

Philippe Alain Yerro, dit Ali Babar Kenjah, est un poète martiniquais. Chercheur en sciences sociales et Rastafari, il interroge les relations entre sociétés et culture. Diplômé de sciences politiques, d’un DEA du GEREC et d’un master de l’EHESS, il poursuit une thèse populaire sur modernité et colonialité à Marseille, archéologie d’une infusion du capital colonial antillais dans la modernisation de la France.

Après le mouvement social de 2009, il s’installe à Marseille et entame en 2012 un recyclage décolonial de ses modes d’intervention. Chercheur-associé à l’Université Grenoble (laboratoire PACTE), il adapte des outils de l’éducation populaire pour y conjoindre les héritages de Césaire, Fanon et Glissant dans la quête d’une utopie refondatrice « qui doit forcément passer par la poésie d’un nouveau langage, d’une forme épique où le peuple se retrouve et se ré-enchante… »

A travers l’épisode historique de la révolte de la Grand’Anse (1833), « La nuit des gens libres » questionne la construction d’un regard sur nos élites.

Laboratoires Balan

Les laboratoires « Balan » sont des projets de formation-action-création développés par des artistes sur le territoire martiniquais avec l’accompagnement et le soutien de Tropiques Atrium.

Laurent Coq & Ralph Lavital

Le laboratoire « Balan » développé par Laurent Coq et Ralph Lavital intitulé Caramboles se poursuivra en 2020-2021 en collaboration avec des classes de CHAM, des musiciens professionnels martiniquais en partenariat avec la DAC et le rectorat.

Une attention particulière sera également accordée au suivi et à la promotion des projets des artistes ayant été en résidence ou parrainés les saisons passées : Murielle Bédot, Nicolas Lossen, Rita Ravier, Nayah, Les Zion B-Boyz, Maleïka, The Ting Bang, Ymelda, Ven, Pekka, Guy-Marc Vadeleux, David Gumbs, Nicolas Derné, Adeline Flaun, Jann Beaudry et Jean-Marc Bullet.

X