Editorial

Krisiane Emmanuel

Prézidant, Tropiques Atrium Senn nasional​

Christiane Emmanuel

Présidente, Tropiques Atrium Scène nationale

An lot sézon Tropiques Atrium wouvè. An lot
direktè, Manuel Césaire, rivé ek épi sé létjipla, ki teknik, ki administrasyon, ki politik, nou
ka kontinié maré ren-nou solid pou ofè piblik Matinik plézi bèl bagay kiltirel.

Aktivité Territoires en culture ka fèt adan komin Matinik kontèl téyat, dansé, mizik, siléma. An bèl mèsi ba tout sé mè sé komin-tala. Tropiques Atrium toujou wouvè asou oliwon-latè épi la-Karayib toupannan i ka rété bien kanpé, bien doubout, an matjoukann kiltirel Matinik.

Lanné apré lanné, nou ka tjenbé lapozision é ka kontinié bat épi la « Collectivité Territoriale de Martinique », ka ban nou 3 miyon, épi léta ka mété an miyon, plis lajan lokasion sé sal-la ek biyé ki vann.

Sa ka pèwmèt nou vréyé kilti-nou pli douvan, ba sé artis nou-an an pal pou yo fowmé kò-yo, montré sa yo ka fè, atè Matinik kon andéwò.

Bienvini Misié Césaire. Woulo-bravo ba sé létjip-la, bel lanné kiltirel ba piblik-nou.

Une autre saison de Tropiques Atrium débute.

Un nouveau directeur, Manuel Césaire, est arrivé et avec les équipes, qu’elles soient techniques, administratives ou politiques nous continuons d’oeuvrer pour offrir au public de Martinique une programmation culturelle de qualité.

Territoires en culture se poursuit avec du théâtre, de la danse, de la musique et du cinéma dans certaines communes dont je remercie les maires.

Tropiques Atrium est ouvert sur le monde et sur la Caraïbe tout en restant ancré dans nos esthétiques, notre identité, notre patrimoine culturel.
Année après année, nous poursuivons avec opiniâtreté nos missions, avec l’appui de la Collectivité Territoriale de Martinique, qui participe au budget pour 3 millions d’euros, l’état pour 1 million, ainsi que les recettes de la location des salles et de la billetterie.

Cela nous permet d’accompagner notre développement culturel, de contribuer à ce que nos artistes puissent se former, créer et diffuser leurs oeuvres aussi bien en Martinique qu’à l’étranger.

Je salue l’arrivée de Manuel Césaire. Un grand bravo aux différentes équipes et une bonne saison culturelle à notre cher public.

Manuel Cesaire - Directeur de Tropiques-Atrium

Manuel Césaire

Directeur, Tropiques Atrium Scène nationale

Syncrétismes…

Entrecroisement de mémoires, entrelacement de cultures, amalgame de savoir-faire, concert d’esthétismes, croisée des influences, la saison artistique 2019/2020 sera syncrétique et pluridisciplinaire. En théâtre, musique ou danse, le répertoire sera convoqué et revisité, les démarches contemporaines investiront les planches, en toute décomplexion, hardiesse et impertinence. Non pas un syncrétisme subi mais un syncrétisme accoucheur de synthèses créatives et d’humanisme inspirant.

Les identités artistiques seront conviées, les récits populaires déclamés, les tranches de vie décryptées, sans frontière, sans barrière, sans enfermement et en tutoyant l’universalité des mots, des maux, des espérances conquérantes et de l’altérité gourmande et assumée.

Le cinéma réinvestira les salles à Tropiques Atrium et hors-les-murs avec une programmation exigeante et la volonté d’être un acteur de la redynamisation d’un réseau cinématographique caribéen. Les Arts visuels feront découvrir de nouveaux talents tout en mettant en lumière ceux qui ont fait et font encore la richesse des Arts contemporains martiniquais, caribéens et internationaux.

Les festivals ponctueront la saison : Martinique Jazz Festival, La Ribotte des petits, Festival des Petites Formes, Biennale internationale de Danse et Rencontres Cinémas Martinique.

Chacun de ces temps forts sera décliné en salle, dans le cadre de Territoires en culture et vers les scolaires.

Le cirque occupera une place significative cette saison avec un temps fort Cirq’ulez, il y a tout à voir, en mars. Le conte et la poésie rejoindront le cercle pluridisciplinaire. La musique classique révélera des envolées sublimées par un lyrisme complice.

La formation sera également pluridisciplinaire.

Autour de la formation théâtrale des jeunes, accessible dès la classe de 2nde, d’autres actions de formation seront adressées aux professionnels et aux amateurs. Tropiques Atrium continuera d’accompagner les artistes par le biais de résidences de création, résidences de projets et résidences tremplins.

Connectés à notre société et conscients des enjeux et problématiques de son évolution, Tropiques Atrium accueillera des conférenciers qui éclaireront et enrichiront nos débats. Nous accueillerons plusieurs résidences croisées, conférences et projections sous le label Africa 2020.

Nous continuons à établir des passerelles afin de faciliter la circulation des artistes martiniquais, en concrétisant de véritables échanges (Rép. Dominicaine, Haïti, Cuba, Québec, Burkina Faso, Sénégal, OECS…). Nous nous inscrivons aussi dans un réseau professionnel (Institut français, Association des Scènes nationales, ONDA, Cité internationale des Arts, Africa Simply the Best, Les Récréatrâles …).

Nous remercions nos partenaires institutionnels, la Collectivité Territoriale de Martinique, la DAC et le Ministère de la Culture pour leur soutien infaillible, notre Conseil d’Administration, nos partenaires privés, les artistes et le public.

Nous souhaitons que cette nouvelle saison soit sous le signe d’un syncrétisme nourrissant, invitant au voyage, se moquant des frontières et des langues, véritable liant humain, ramification culturelle, abreuvant d’humanisme chaque territoire visité.

Un syncrétisme rythmant inlassablement le feuillage des flamboyants du refus de l’avilissement ; un syncrétisme vertébral des ensoleillements annonciateurs d’avenir.

L’équipe de Tropiques Atrium vous souhaite une flamboyante saison culturelle !

X