Stage Walk in Progress

« Walk in Progress »

Du 24 au 26 novembre (Suite de l’atelier « Création in Situ »)
Intervenant : Christophe Haleb – Cie La Zouze (France)
Durée : 16h
Public : artistes chorégraphes, danseurs contemporains et de cultures urbaines, plasticiens, chercheurs,
étudiants, comédiens, paysagistes, architectes, circassiens
Nombre de participants : 20 maximum

Planning : Vendredi 24/11 : 10h à 14h  – Samedi 25 et dimanche 26/11 : 11h à 17h

Tarif : 30 €

 

Cette nouvelle session d’atelier en novembre 2017 s’inscrit dans la suite du stage sur la création «  In situ »  qu’a pu mener Christophe Haleb en janvier 2017 en collaboration avec Tropiques Atrium.

Avec les médiums de la danse, du corps, de la parole et de la ville nous questionnerons les rapports de genre que nous entretenons avec l’espace public.

A travers les enjeux de constructions du masculin et du féminin si centrales dans notre quête identitaire, WALK IN PROGRESS mettra du jeu, de l’espace et de la joie entre nous et la ville, pour en faire avant tout une expérience poétique et critique.

La mise en corps mêlera une approche somatique du geste en danse et l’organisation des schémas corporels, la  transmission d’outils compositionnels mettront en frottement nos forces internes et externes avec l’espace commun, le dehors. Nous développons l’éventail des possibilités de jeu, d’improvisation structurée, de contact, de prise de parole, pour nous permettre d’écrire un mouvement, de nommer une pensée, de performer une danse singulière en espace public.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RENSEIGNEMENTS / INSCRIPTIONS :

Andrée Medec  – amedec@tropiques-atrium.fr – 05 96 70 79 47

Corinne Badian – cbadian@tropiques-atrium.fr – 05 96 70 79 33

La participation est requise pour la totalité des jours du stage

 

Christophe HALEB – chorégraphe, danseur, pédagogue

Chorégraphe et directeur artistique de LA ZOUZE, Christophe Haleb vit et travaille à Marseille. Après différentes expériences comme danseur interprète, auprès de Rui Horta, Andy Degroat, Angelin Preljocaj, Daniel Larrieu, François Verret et d’autres, il fonde en 1993 sa compagnie avec laquelle il fabrique de nombreux objets et formes d’écritures interdisciplinaires et collaboratifs.

Il s’intéresse aux usages et à l’appropriation des lieux par les gens, au processus d’écriture chorégra-phique qui articule les notions de structures en mouvement, de créativité collective, d’espaces et de voyage.

 

5.10.2017