Mounia
Salle :
Galerie André Arsenec
Tarifs :  
Entrée Libre - Du Mardi au Vendredi (13h-18h) - Le Samedi (10h-13h)


Exposition « Bonheur couleur de son » de Mounia :

Tropiques Atrium vous invite à découvrir l’exposition de Mounia lors du vernissage le lundi 05 mars !

 

« Mounia empoigne la toile comme elle empoigne la vie »

A voir en Galerie André Arsenec du 05 mars au 15 avril 2018.

Après sa période masques, éléments cernés, bâtis en force et lourds de secrets,comme on dit au théâtre, elle prend l’espace. Ça vibre, ça swingue, ça balance.
Tout est mouvement et musique.

Les couleurs, à leur tour, dé lent, jouent de l’harmonie ou du contraste, valorisent la matière. Aux doigts, au couteau, les voilà étalées : épaisseur, subtile utilisation des médiums et glacis. De la haute couture sur toile de sac brûlée ! Des incrustations de bois, de ls, de carton, de papier, des éléments végétaux viennent peau ner le « dire » du peintre comme autant de signes de vie. Le geste garde sa force mais impose, comme un clin d’œil, quelque chose de précieux, de quasi sophistiqué, avec l’or d’un lamé.

Ici des fruits tranchés sur un fond noir convoquent l’art tribal, disséminant ça et là, des éclats de rouge et de blanc. Là, dans un quadrillage serré, une boîte de couleurs semble entamer une marche. Croisé un visage de femme, comme sortie des eaux, nous conduit vers un ailleurs. En n une forêt de totems en longues coulées laisse entrevoir, comme un bonheur caché et préservé, les contours d’une maison.

Mounia a l’imaginaire culotté. Elle ne se refuse rien : le mélange des genres, le signe et sa distance.
Au-delà de la représentation, l’envie du dépassement, de l’alizé poète, entraîne le peintre vers d’autres terres, d’autres cieux où les temps conjugués retrouvent une quiétude. À déguster au présent. En joie.

dominique daeschler, Fort-de-France, novembre 2017.

Scénographie : claude cauquil

 

Mounia, en quelques mots :

Mounia Orosemane est née en Martinique, dans la commune du Saint-Esprit. Connue pour sa carrière internationale de mannequin, elle a été l’égérie de la maison Yves Saint Laurent, occupant la une de magazines de mode dans le monde entier.

Elle est aujourd’hui peintre et aussi chanteuse.

En peinture, Mounia fut initiée par différents maîtres tels que Bernard Buffet, César, Henri Guédon et Geneviève Mourès. Sa pratique, qui est essentiellement abstraite, se mêle parfois au guratif.

Elle expose régulièrement en Europe et dans les Caraïbes.

: